Kino School, partie 2

Suite de notre reportage sur les coulisses de la Kino School 2015 ! Nos élèves ont écrit les scénarios, fais le découpage technique et trouvé les accessoires pour les 3 teasers de l'exposition "Odyssée : Destination Espace" de Cap Sciences. Place maintenant au tournage et au montage !

Si vous avez manqué la 1ère partie, c'est par ici. Samedi, le grand jour est arrivé. Les 8 élèves, portés par un même élan, investissent Cap Sciences pour le tournage. Concentrés et efficaces, leur excitation d'être enfin dans le vif du sujet est palpable. Ils s'activent en échangeant les postes d’un plan à l’autre afin que chacun goûte au rôle de script, cadreur, comédien, chef opérateur ou preneur de son... Ils touchent enfin du doigt ce dont ils parlent depuis plusieurs jours ce qui décuple leur implication; le timing est serré mais ils enchaînent les prises et tournent une grosse partie des plans dès le premier jour. Le rôle de Jonathan et Cédric est prépondérant, leur savoir étant plus que jamais utile, ils distillent les conseils et les astuces tout au long de la journée. Tour à tour professeur, conseiller ou technicien, ils doivent être présents sans trop prendre les devants.

Kino School partie 2

Qui dit effets spéciaux dit forcément fond vert! Boris retrouve l'équipe le dimanche matin au local de Kino Session pour superviser le tournage de ces scènes pas tout à fait comme les autres. L'ambiance est à la plaisanterie surtout quand il faut jouer des dialogues en langage extra-terrestre ! Nous vous laissons imaginer...

Dimanche 17h, toute l'équipe fête la fin du tournage à Cap Sciences après avoir réalisé les derniers plans et les dernières prises de son. Les élèves sont épuisés et frigorifiés mais surtout heureux d'être là et d'avoir participé à un tel projet. La bonne humeur n'empêchant pas le travail, il faut attaquer le montage dès le lendemain. Pour éviter aux stagiaires de perdre du temps, Jonathan a déjà trié les rushes et leur fait une présentation du logiciel de montage qu'ils vont utiliser ensemble. Une fois de plus, nos apprentis réalisateurs font preuve de créativité et le travail se déroule de manière fluide et coordonnée. Les choses se corsent un peu quand Boris les retrouve pour travailler sur After Effect. À l'aide du vidéo-projecteur, il utilise une photo de Jonathan pour montrer des exemples basiques de mouvements, puis une des scènes tournée le week-end pour aborder le détourage du fond vert et les masques. Sur cette partie très technique, les élèves se font plus hésitants mais ne semblent pas perdus non plus, ils prennent des notes attentivement et posent des questions pour bien comprendre le champ d’application des exemples présentés.

  Et voilà, le stage est déjà terminé ! Chacun repart riche de connaissances supplémentaires comme par exemple : - en quoi consistent les métiers du cinéma dont ils ont parlé en début de semaine ; - le besoin constant de réactivité : si le plan prévu ne fonctionne pas il faut trouver une solution comme changer d'angle, déplacer l'action ou encore imaginer un nouveau montage ; - les contraintes au-delà du rêve : la météo peu clémente, les passants à gérer, les batteries qui lâchent, les nombreuses prises parfois nécessaires avant d'en avoir une bonne, etc. Mais c'est bien connu, un tournage ça créé aussi des liens et la journée se termine dans une ambiance détendue et... chantante!

Et le résultat, nous direz-vous ? Vous l'avez peut-être déjà vu en avant-première lors de la Kino Session #43 à la Rock School Barbey, mais pour ceux qui n'était pas là, vous pouvez découvrir les 3 teasers ici-même :

Les dernières sessions

Kino Session #50Kino Session #49Kino Session #48