Kino se balade : Rencontre en pays nordique, à Helsinki

Kino Session continue de vous faire découvrir les cellules de la planète Kino et son voyage s’arrête aujourd’hui en Finlande !

En 2010, la capitale du pays nordique, Helsinki, rejoignait le mouvement Kino. Depuis, l’association tend à rendre le cinéma accessible à tous et défend les causes qui lui tiennent à cœur.

Aino Havu, membre du conseil d’administration de Kino Euphoria a répondue à nos questions !

Capture décran 2017 05 25 à 14.15.16

Aino Havu 

Qu’est ce qu’Euphoria Borealis ?

Euphoria Borealis est une organisation pour jeunes réalisateurs installée à Helsinki en Finlande. Comme le dit notre site Internet : « Nous développons et diversifions la culture audiovisuelle en Finlande et au niveau international. Notre communauté est constituée de professionnels et de débutants. Nous partageons un intérêt pour les méthodes alternatives de production de films. »

Pourquoi avoir rejoint la communauté Kino ?

Certains des membres fondateurs d’Euphoria Borealis ont connu le mouvement Kino par un ami et ils trouvèrent l’idée si géniale qu’il fallait la même chose en Finlande. Ils ont commencé avec une petite démo Kino en 2010 et maintenant, 7 ans plus tard, nous recevons des fonds du gouvernement et comptons 100 participants originaires du monde entier.

Comment décririez-vous le secteur du cinéma en Finlande ?

En Finlande nous avons la Fondation du Film de Finlande qui est pratiquement la seule source de financement de films du pays. Donc vous ne pouvez pas avoir de gros budgets provenant d’autres institutions. Cela signifie qu’il y a juste quelques personnes qui décident quels films pourront être réalisés chaque année. Le secteur du cinéma indépendant existe mais il n’est pas très développé. Et les films indépendants, dans ce contexte, signifient des budgets très serrés.

Kino-Euphoria

Soirée "Quickie" à Kino Euphoria 

Comment est organisé la cellule Kino Euphoria de Helsinki ?

Les principales responsabilités reviennent à un producteur qui est aidé d’un groupe de volontaires. Ce sont surtout les membres actifs de Euphoria Borealis.

Combien de projections organisez-vous chaque année ? Dans quel(s) lieu(x) ?

Chaque International Kino Kabaret organise trois projections dans des cinémas locaux. Nous avons également 4-5 mini kabarets qui durent une semaine, suivie d’une séance de projection. Cette année nous organisons le premier mini-Kino avec pour thème la cause LGBTQ+. Les films réalisés feront partie de la programmation de la « Helsinki Pride Week ».

Enfin, chaque mois, durant le « Club Euphoria », les gens peuvent apporter leur court-métrage sur une clé USB et ils sont projetés durant la soirée.

Quel est l’objectif du Helsinki International Kino Kabaret Festival 2017 ?

Rassembler 100 réalisateurs du monde entier, se familiariser avec les méthodes de création de films et profiter !

Quelles sont vos relations avec les autres cellules Kino à travers le monde ?

Nous avons un grand réseau d’amis qui sont des membres actifs dans des cellules Kino en Europe. Cette année nous sommes en lien avec Kino’00, la cellule de Montréal au Canada.

Comment voyez-vous le futur de Kino Euphoria ?

Le futur s’annonce bien ! Nous allons garder la limite des 100 participants et nous nous améliorons chaque année grâce aux retours et aux observations dont on nous fait part. Dans le futur nous pourrions également changer l’essuie-main des toilettes plus souvent ! Chaque année est plus incroyable que la précédente.

KinoEuphoria

 

Regarder le film "Reboot Love" diffusé durant la Kino Session #52 :

vimeo.com/groups/kinoeuphoria/videos/155400285

Suivre Kino Euphoria:

euphoriaborealis.net/kinoeuphoria/

facebook.com/kinoeuphoria/

 

 

Les dernières sessions

Kino Session #50Kino Session #49Kino Session #48