Kinorama : jour 2

Avant la projection de samedi soir à Darwin, ce sont 4 jours intenses qui attendent les réalisateurs, leurs équipes et les bénévoles de Kinorama. On vous raconte.

Sur le tournage d'Hugo

Malgré la pluie battante, une petite équipe de tournage s'est réunie ce matin dans la zone désaffectée de Darwin. C'est Hugo, fier représentant de Kino Montréal, qui réalise. Il s'est pour l'occasion entouré d'une équipe française : un cadreur, un assistant technique et plusieurs acteurs.
Deux styles se démarquent : le calme et la concentration du côté de la technique font face à l'exubérance et l'agitation des comédiens. Mais le tout donne un cocktail agréable, une ambiance de travail consciencieuse et joviale à la fois qui permet de répéter les prises sans contrainte (notamment à cause du soleil qui joue à cache cache).

tournage hugo j2


Quand on interroge Hugo sur le déroulement du tournage, il répond avec sa touche humoristique (à lire avec l'accent québécois!) : "Bah c'est correct là. Ils sont français donc il faut que je leur apprenne un peu tout mais ils s'en sortent pas mal."

Le tournage s'est poursuivi toute la journée et reprendra demain matin, à grands renforts de figurants. À bon entendeur...

Entendu...

Ma moustache me gratte dans le nez.

Je viens de découvrir une sensation inédite : le vent dans la raie des cheveux.

Le plus joli sang il vient du mur.

Il va y avoir des faux raccords au niveau de l'érection.

Les zombies vous pouvez dire tabernacle, canadienne, montréal, poutine, Sherbrooke, etc

Sur le tournage de HCProd (Jour 2)

Cet après-midi, l’équipe de HC Prod tournait dans son lieu imposé, le Bar de la Marine, bar emblématique de Bacalan. La veille, ils ont réussi à tourner 6 minutes effectives et même à terminer en avance par rapport aux prévisions (bon ok, à cause de la pluie).

Un tournage chaud, presque tropical, grâce à l’ambiance chaleureuse créée par les projecteurs dans le petit local où se déroulent des scènes clés du court-métrage. On frôle même l’incident (diplomatique) avec un tramway au chauffeur impatient alors qu’on décharge le matos des voitures stationnées temporairement devant le bar. On subit à nouveau une panne d’électricité, et on accuse la blonde.

tournage hcprod j2

L’équipe est assez dissipée, sans doute à cause du mélange de la chaleur et de la fatigue accumulée la veille. L’équipe est régulièrement rappelée à l’ordre à l’aide de « Silence au fond de la classe», « On arrête de se dissiper », « Allez on reprend on est en retard » ou autre « On arrête d’applaudir entre les prises, ça fait perdre du temps »…

Entendu...

On a besoin de quelqu’un pour faire le barman / Moi ?! / Non, quelqu’un qui dépasse du bar !

On ne mange pas les accessoires

Et on défonce pas la mamie aussi ?

Sur le tournage de Fred

L'ambiance est bonne sur le tournage comme à son habitude. Fred est plutôt relax aujourd'hui mais il y a quand même un peu de pression à cause du timing :

C'est ça les kinos, c'est le marathon donc là on enchaine les plans, à 14h30 on doit avoir tout bouclé. S’il nous manque du temps ou si on a raté un plan, il faut se débrouiller ensuite pour combler et finir quand même le court-métrage dans les temps. 

tournage fred 1

tournage fred 2

Maxime est ingénieur son, il prend part à des kinos depuis maintenant 7 ans, et en a fait son métier, en tant qu’intermittent du spectacle. Il nous confie :

C'est ça l'esprit Kino, c'est donner et en échange on vit une expérience enrichissante, et on forme à notre tour de nouveaux bénévoles comme ici Axel l'assistant caméra, qui est encore en école de cinéma et apprend énormément aux côtés de Julien (chef opérateur professionnel cinéma et TV).

Pendant ce temps-là sur les réseaux

{embed:instagram:7s3-kHxe8a}

{embed:instagram:7vCWzFpOd9}

{embed:instagram:7uKBVFh0RK}

{embed:instagram:7uyVIFjBi5}

{embed:instagram:7uYVfKxr4u}

{embed:instagram:7vJ6CCv1in}

{embed:instagram:7tWdCvP1mt}

Les dernières sessions

Kino Session #50Kino Session #49Kino Session #48