Kinorama : jour 3

Avant la projection de samedi soir à Darwin, ce sont 4 jours intenses qui attendent les réalisateurs, leurs équipes et les bénévoles de Kinorama. On vous raconte.

En ce troisième jour et ultime jour de tournage, les équipes sont au taquet!

Certains ont dormi au lab et ont directement repris le travail. Certaines équipes partent en tournage, des monteurs s'attèlent à la tâche. L'ambiance est studieuse.

ça monte au lab

L'équipe du Big Tournage a investi la Rock School Barbey. Petite déconvenue quant au nombre de figurants mais Cédric et Boris relativisent "c'est ça le principe de Kino, on fait bien avec peu". Et en effet, ils utilisent différentes techniques pour simuler la foule ce qui rend le travail d'autant plus intéressant. Ils commencent par les répétitions avec l'actrice puis invitent les figurants qui s'éclatent à reproduire la joie et la colère (avec et sans son).

Il leur reste quelques plans à tourner sur un autre lieu mais ils sont ravis de l'avancée du tournage. Ils sont dans les temps et ont respecté les délais. Quand on leur demande s'ils vivent comme un stress le fait de représenter le staff actuel de Kino Session , ils ne semblent même pas comprendre la question ; "c'est toujours un plaisir de tourner pour Kino, jamais une pression !"

Entendu sur le tournage :

Il n'y a qu'avec moi que les filles simulent ?

C'est épuisant d'applaudir en silence.

Ce kino est un kino !

J'ai l'impression d'être dans le champ (lors d'un son seul…)

La vie c'est bien parce qu'on est vivant et que du coup on peut faire des trucs. Quand on est mort on ne peut pas faire des trucs.

Rock School

Cet après midi, on retrouve la plupart des réalisateurs et leurs équipes dans une ambiance très concentrée au Lab pour continuer le montage de leurs vidéos. On ose à peine s'avancer vers les ordis tournant à plein régime pour recueillir leurs impressions sur la fin de tournage.

Nous y voyons notamment HC Prod. Mickael et Gabriel sont plutôt sereins sur la continuité des événements. JB ultra concentré, casque sur les oreilles, est sur le calage de ses effets spéciaux. Il y a aussi Fred et son équipe, dont Thomas, étudiant en école de cinéma, et chargé notamment de la coordination des bandes sons, qui nous confie d'un air enjoué: "nous avons commencé le montage mercredi soir après la scène tournée Place de la Bourse, j'ai dormi 6h en 2 jours mais tout va bien, une fois devant l'ordi, je suis obnubilé par ce que j'ai à faire et je ne vois plus le temps passer !"

JB au montage

Que dire d'Hugo, notre cher québécois, devant son big écran d'ordinateur sur lequel est accroché le drapeau de la France (cherchez l'erreur). Le tournage fini, il lui reste le doublage des voix pour la bande son à enregistrer avant le grand jour. Le stress monte, "oui c'est du boulot !" nous révèle t-il, mais toujours avec le sourire !

On interroge ensuite Yannick (Kinomada) sur le déroulement de son tournage à Sainte Eulalie. La pluie battante de ces derniers jours ne semble pas l'avoir dérangé plus que cela puisqu'ils avaient prévu cette météo dans leurs scènes.  Avec une cinquantaine de plans à leur compteur, Yannick nous déclare, ravi, avoir eu "une équipe de feu"! Programme de ce soir : une dernière scène au miroir d'eau de Bordeaux.

Sous la pluie, à Sainte Eulalie

(photo de Lumilla Mônaco)

Quant à Bruno, il attaque sa post-production sans pression. Nous revenons ensemble sur son épopée Kinorama et découvrons que, lui aussi, il a pris le principe de Kino à la lettre. Il a commencé l'écriture de son scénario au moment de la visite de son lieu de tournage imposé et ouvert, seulement après, le mail lui indiquant qu'il avait un thème à respecter. Dans cette lancée, il s'est entouré d'une mini équipe (mais avec du bon matériel). Pour lui aussi Kino, c'est du fun, pas de la prise de tête!

La soirée s'annonce donc studieuse et décontractée. Les équipes réunies au lab échangent, partagent, se provoquent, plaisantent. Certains prévoient de dormir sur place (ou de ne pas dormir du tout) pour rendre leur film à temps mais, portés par la passion, ils en sont ravis!

A demain pour le grand jour !

Les dernières sessions

Kino Session #50Kino Session #49Kino Session #48