Kinorama : les réals parlent de leur film

Les réalisateurs de Kinorama reviennent en quelques mots sur leur tournage, leur film et l'expérience Kino. Entretiens.

Retrouvez les films Kinorama par ici !

Vincent

Film : The beauty of a Secret

Ton Kino en un mot ?
Différence.

Une galère pendant le tournage ?
Il y en a eu plein! La pire c'était le groupe électrogène qui sert de fumigène intersidéral.

Que préfères-tu dans ton Kino ?
Les acteurs ; leur jeu et leur implication. 

Si tu pouvais changer quelque chose, ce serait quoi ?
(Longue réflexion) Je tournerais tout de jour. J'ai tourné de nuit parce que le film le demandait mais du coup je n'ai pas pu faire tout ce que je voulais. Mais je suis content de la spontanéité de ce film! 

Qu'est-ce que tu tires de positif dans l'expérience Kino ?
La rencontre avec les gens, tous les échanges artistiques, humains et cocasses.

Vincent N B 

Selim

Film : Axel et Vega

Ton Kino en un mot ?
Rencontre

Une galère pendant le tournage ?
Le son : un micro qui ne marchait pas dans un lieu très bruyant. Pas très original... 

Que préfères-tu dans ton Kino ?
Les gens quand j'ai filmé.

Si tu pouvais changer quelque chose, ce serait quoi ?
Le son !

Qu'est-ce que tu tires de positif dans l'expérience Kino ?
Le passage à l'acte ; on arrête d'avoir envie, on le fait !

 Selim N B

Big tournage (Cédric, Boris et Valentin, FX) 

Film : CtrlAltSuppr

Votre Kino en un mot ?
Bordel.

Une galère pendant le tournage ?
L'absence de figurants mais on s'en est bien sortis. Pendant le montage il y en a eu plein des galères... 

Que préférez-vous dans votre Kino ?
Les acteurs en général et Roland bourré en particulier ! C'est eux qui font le film.

Si vous pouviez changer quelque chose, ce serait quoi ?
Cédric : On ferait un truc plus fou. On a vu un peu ce qu'ont fait les autres, ils sont allés plus loin et c'est bien !
Boris : On aurait changé de logiciel de montage. Mais moi je suis très content du scénario (à Cédric, qui l'a écrit).

Qu'est-ce que vous tirez de positif dans l'expérience Kino ?
C. : Tout ce qui fait ma vie et ma famille.
V. : Terrence
B. : Il y a des points clés dans ta vie, pousser la porte de Kino en est un. Tout ce que je sais sur le cinéma c'est grâce à Kino !

Big tournage N B 

Yannick et Carlos (Kinomada)

Votre Kino en un mot ?
Grandir.

Une galère pendant le tournage ?
Carlos : C'est ma première expérience de coréalisation. C'est compliqué mais ça permet d'avancer.
Yannick : La limite de temps.

Que préférez-vous dans votre Kino ?
Avoir travaillé ensemble.

Si vous pouviez changer quelque chose, ce serait quoi ?
Prendre deux jours de tournage. À cause de la disponibilité des acteurs on n'en a eu qu'un.

Qu'est-ce que vous tirez de positif dans l'expérience Kino ?
C. : L'opportunité de coréaliser un film en Europe (Carlos est mexicain) pour la première fois et sentir que le film peut voyager.
Y. : Je me lève et me couche en pensant Kino. Ça me permet de grandir en tant qu'être humain et dans mon art.

Yannick N B 

Hugo

Film : Dawn of the Québécois

Ton Kino en un mot ?
Défouler

Une galère pendant le tournage ?
La pluie ! 

Que préfères-tu dans ton Kino ?
J'ai eu d'excellents acteurs. J'aime le fait que ce soit drôle au premier et au deuxième plan.

Si tu pouvais changer quelque chose, ce serait quoi ?
Je voudrais plus de temps pour la post-production.

Qu'est-ce que tu tires de positif dans l'expérience Kino ?
Kino Bordeaux c'est particulier pour moi (Hugo nous vient de Montréal). Les rapports humains, la facilité d'accès des gens, leur franchise, j'ai trouvé ça nulle part ailleurs comme à Bordeaux.

 Hugo N B

Fred et Julien

Votre Kino en un mot ?
Efficace 

Une galère pendant le tournage ?
Le tournage avec le drone décalé à cause du vent.

Que préférez-vous dans votre Kino ?
L'image. On a eu droit à une caméra de qualité bien plus avancée que pour nos projets perso. C'était un Kino avec de vrais moyens : du bon matos, de vrais acteurs, des répétitions... Kino nous a forcé à tourner.

Si vous pouviez changer quelque chose, ce serait quoi ?
Fred : mon jeu !
Julien : Si on pouvait on prendrait un jour de plus. 

Qu'est-ce que vous tirez de positif dans l'expérience Kino ?
C'est un vrai laboratoire. Cette session est particulière mais habituellement ça permet de tester plein de choses sur de vraies personnes de tous les horizons.

 Fred N B

HC Prod

Film : La fille qui voulait juste manger une glace

Votre Kino en un mot ?
Glace.

Une galère pendant le tournage ?
Le vent. On a eu des rafales à 60km/h ce qui nous a créé beaucoup de problèmes ; les cheveux des acteurs dans le vent, les arbres penchés, un portail qui a cassé du coup des gens ont dû venir le réparer, etc. On a beaucoup de faux raccords du coup mais notre ingé son a assuré ! 

Que préférez-vous dans votre Kino ?
Marie, on l'aime !

Si vous pouviez changer quelque chose, ce serait quoi ?
La caméra et le scénario, on aurait fait quelque chose de plus court et plus facile à faire en 2 jours. 

Qu'est-ce que vous tirez de positif dans l'expérience Kino ?
Les rencontres en général et Marie en particulier.

 HC prod N B

Bruno  

Film : Zero

Ton Kino en un mot ?
Solitude.

Une galère pendant le tournage ?
Florian s'est fait voler son vélo ! 

Que préfères-tu dans ton Kino ?
Mes comédiens. Ils se sont donnés dans des conditions effroyables et je leur en suis reconnaissant. 

Si tu pouvais changer quelque chose, ce serait quoi ?
Rien, sauf peut-être le réal... 

Qu'est-ce que tu tires de positif dans l'expérience Kino ?
C'est un peu un bilan de compétences. J'ai perdu la capacité de réaliser en si peu de temps. 

 Bruno N B

Le gang des filles (Mathilde, Marie, Nathalie, Christine et Ludmilla)

Film : Pinto

Votre Kino en un mot ?
Pinto ! 

Une galère pendant le tournage ?
On n'a eu que 24h ! Quand une équipe s'est désistée on a eu envie de faire un groupe exclusivement féminin pour compenser car il n'y avait que des mecs et faire un pied de nez à tous ces Kinos masculins.

Que préférez-vous dans votre Kino ?
Le fait d'avoir été ensemble et que ça ait interpelé autant de monde qu'il n'y ait que des mecs. 

Si vous pouviez changer quelque chose, ce serait quoi ?
Il y a eu des coins ronds pendant la post-prod mais il fallait finir vite. 

Qu'est-ce que vous tirez de positif dans l'expérience Kino ?
"Les rencontres"
"C'est l'école de la démerde"
"La fierté de faire si bien avec si peu de moyen"
"Se surprendre soi-même"

 girls N B

Kloud Box

Film : L'envol

Votre Kino en un mot ?
Romain : Liberté
Émilien : Bite 

Une galère pendant le tournage ?
Le premier god était une bite de "renoi" et il était trop lourd, il ne s'envolait pas. 

Que préférez-vous dans votre Kino ?
Justine Lautrette (l'actrice). 

Si vous pouviez changer quelque chose, ce serait quoi ?
La bite de renoi ! 

Qu'est-ce que vous tirez de positif dans l'expérience Kino ?
R. : Kino c'est avant tout des rencontres au service de la créativité. C'est un espace de liberté dans un monde de plus en plus soumis à l'autocensure.
E. : Vaste question! C'était un moment charnière, j'aurais pu devenir un homme responsable mais grâce à Kino je continue à faire des conneries.

Kloud Box N B

Les dernières sessions

Kino Session #50Kino Session #49Kino Session #48