La Collection : présentation de Bruno

Kinorama : 10 ans, 10 réalisateurs, 10 kinos. Avant la soirée du 19 septembre, nous avons tenu à vous présenter ces 10 réalisateurs qui ont marqué de leur empreinte Kino Session à un moment donné. Aujourd'hui c'est au tour de Bruno.

 

Parle-nous de toi !
Je m'appelle Bruno Martin, j'ai 32ans, je vis à Paris, et je suis réalisateur/directeur photo/chef machiniste

Des exemples de projets pros auxquels tu as participé ?
En tant que réalisateur : Charlotte et Delphine

 

En tant que DOP : Jabberwocky feat Elodie Wildstars - Photomaton

 

Comment as-tu découvert Kino Session ?
Ancien colocataire de Joan 1er Vigouroux (NDLR : 1er Président et créateur de Kino Session Bordeaux), j’étais là aux premières heures de Kino Session, de la naissance de l’idée jusqu’à la consécration des sessions à guichets fermés.
Je ne me suis en revanche jamais trop impliqué dans l’asso au niveau administratif ou événementiel, j’ai concentré mes efforts sur les kinos que je réalisais, ou auxquels j’ai participé, en essayant toujours de penser à garder l’esprit « fun et DIY » de Kino Session.

Des souvenirs Kino ?
Des moments forts et drôles : un accident de voiture, un bras de comédien cassé pour une cascade, des amis figurants qui tombent amoureux (et le restent à ce jour) pendant un tournage, un réalisateur novice inconnu sollicitant mon aide qui deviendra un de mes meilleurs potes, Joan Vigouroux qui rentre chargé de la pharmacie après avoir réalisé qu’il perd ses cheveux (le stress du président), quelques remises de prix pour des kinos sélectionnés en festival, en particulier une nuit incroyable de festival à Grenoble avec Pauline Mahé, autre grande réalisatrice de kinos (

)

Un Kino auquel tu as participé ?
J’ai participé à pas mal de kinos de potes, dont cette pépite de John Thackwray, jamais monté, sauf pour une bande annonce épique :

 

Quand on te dit Kino Session, ça t'inspire quoi ?
Je pense d’abord aux cheveux de Joan. Et puis je pense à la projection de mon premier kino à la toute première session, à l’Apollo : un trac comme rarement j’en ai ressenti, inoubliable sensation. D’ailleurs, j’y ai pris goût.

Quand on me dit "Kino Session", je pense d’abord aux cheveux de Joan

Ça t'a apporté quoi Kino Session ?
Je dois bien l’avouer, Kino Session a sauvé mes longues années d’études, ennuyeuses et théoriques, en nous entrainant à pratiquer le 7ème art sur le pavé, mini DV dans la main et nuits blanches de montage. Bon vieux temps.
Et puis avec Kino, j’ai été aux côtés de gens inspirants, talentueux et super créatifs   (je les cite parce que je les aime) : Selim Bentounes, Johanna Carraire, Fred Diot, Allan S. Tirloy, Pauline Mahé, Sylvain Bouilleau, Florent Perrin. Sans oublier tous ces comédiens amateurs volontaires et splendides : Julien Rives, Muss Elay, Alex Dubrana, Etienne Latry, Célia Lamarque, Marine Guinle.

 

Du coup, j’ai hâte d’être à Kinorama, retrouver cette sensation de liberté de création et de bricolage en panique; Kinorama est la meilleure occasion de descendre à Bordeaux cette année : faire un film, voir les copains et, j’en suis sûr, une chouette fête.

Bruno MartinRetrouvez Bruno samedi 19 septembre à Darwin pour la projection Kinorama

 

En savoir + sur Kinorama

Les dernières sessions

Kino Session #50Kino Session #49Kino Session #48